•  

    Chapitre 8 : "The day fallen into oblivion"

    Ce visage. Bien sur, comment l'oublier ? Tout comme cette voix, qui avait donné ces ordres si meurtriers.

    Cependant les cauchemars ne s'arrêtaient pas pour autant. Oliver revoyait le pire moment qu'il ait jamais connu : "The day fallen into oblivion", le jour tombé dans l'oubli.

    C'était le jour dont personne ne se rappelait, sauf lui et Légfault. Le pire moment de leur vie, à eux deux.

    Pourquoi ? Parce qu'un ennemi commun avait attaqué la Terre pour s'en emparer. Il n'était ni criminel, ni neutre. Pour le vaincre, il avait fallu l'association de Barry et Oliver...

    Ils auraient préférés, eux aussi, oublier ce jour, mais l'adversaire leur a laissé la mémoire, pour qu'ils se rappellent à jamais de l'atrocité vécue.

    Mais ce n'était pas pour ça, qu'Oliver détestait plus que tout cette journée.

    Il y a eut d'innombrables morts, des villes ravagées, des montagnes de cadavres dans un bain répugnant de sang.

    Des gens criaient partout, pendant que d'autres se faisaient exploser. La peur, la mort, le sang, ça n'avait rien d'un film catastrophe, cela était bien pire : c'était la réalité.

    En essayant de sauver quelqu'un, vous mourriez à sa place. Ce fut un cauchemar, pourtant bien réel.

    -Non, arrêtez ! Je ne veux pas revivre ça ! Ça suffit ! C'est du passé.

    Il remarqua alors qu'il était sur de la terre. Il n'était pas mort ? Peut-être était-il au paradis ? Non, ce n'était pas ça...

    Il ouvrait alors les yeux, découvrant un endroit sombre et peu rassurant. Soudain il entendit un cri. Il connaissait cette voix ! C'était celle de Nami. En se dirigeant près de l'endroit d'où venait le son, ce qu'il y trouva le laissa sans voix.

    /!\Attention, passage gore (pas de trucs X hein ! Mais du sang) /!\



    Elle était pendue à un arbre, du sang dégoulinait de partout, des morceaux de chairs arrachés...

    À quelques mètres de là, il y avait le reste de l'équipage. Dans un état semblable. Il rendit alors compte que les chapeaux de pailles avaient pris la place des morts lors du Jour tombé dans l'oubli.

    Têtes coupées, membres arrachés, organes hors du corps, toute les horreurs vues lors de ce jours. Le pire était de l'imaginer sur ses amis. C'est pourtant ce qu'il voyait, juste sous ses yeux, marchant dans LEUR sang ! Le pire cauchemar imaginable.

    Même Luffy était là, transpercé de part en part sur du fil barbelé.

    Fin du mini-passage-gorre (j'espère que ça ne l'était pas trop quand même !)

    -C'est... C'est impossible... On est sur Shadow Death, le paradis des cauchemars ! Ce n'est rien d'autre qu'un vulgaire CAUCHEMAR !

    Ce mot résonna à travers toute la pièce. Soudain, juste après avoir dit ça, il sentit ses paupières se fermer, comme lorsqu'il s'est endormit, tout à l'heure...

    Puis, il les rouvrit, mais il était sur l'île, à côté du Sunny, le point de départ.

    -Quoi ? Je suis de retour ?! Vite, faut que je fonce au... On est partis dans quelle direction déjà ? Euh, groupe 1, au Nord !

    En marchant, le plus vite qu'il put, il pensait. Si Luffy, Nami et Usopp l'avait vu disparaître, ils ont du s’inquiéter ! À cet instant, il regretta fortement l’inexistence du téléphone portable dans ce monde. (Okey, j'me suis tuée là x''D) Mais c'est vrai qu'il aurait pu les prévenir d'un simple SMS en même temps...

    Il courut, donc, à la vitesse de la musique, juste avant de se heurter dans quelque chose. Il releva la tête après sa chute, mais n'aperçut rien. À cet il pensa : "Ouh ! Un fantôme !!". Ses craintes se confirmèrent puisque quelqu'un, ou quelque chose l'interpella :

    -Bouh, i'm a gost ! And i'm gonna kill you ! Bouhouhou houhou !

    -Quoi ? Un fantôme qui veut me tuer ? C'est une blague ?! 

    -Yes, it was a joke, bye !!! (Oui, c'était une farce, salut!)

    -Ouais bah bye, j'ai plus important à faire !

    Oliver reprit sa course, avant d'enfin retrouvé les 3 autres qui n'avaient pas bougé. Le voyant débarquer de nulle part, ils lui sautèrent dessus ! Après cela, il leur raconta tout.

    -Et puis, j'ai réussi à vous retrouver ici.

    -Waouh, tu parles que d'une histoire... Kyyaaaa ! Flippa Usopp.

    -Le conseil de ne pas s'endormir était donc vrai. Les plus curieux en périssent ! T'as eu de la chance de revenir vivant, espèce d’inconscient !! 

    PAM !

    -Aïeuh ! Mais j'le mérite bien, t'as raison, Nami-san, avoua Oliver.

    -Shihihi, je savais bien que t'étais pas mort !

    -Bon je vais prévenir les autres, annonça Nami.

    Elle contacta le groupe 2 qui répondit aussitôt, ils allaient bien, et n'avaient pas vu le Boss. Nami, aidée d'Oliver leur expliqua pourquoi il ne fallait pas s'endormir. Zoro, Franky et Chopper acquiescèrent, se rendant compte du danger.

    -Bon, le groupe 3 maintenant, lança Usopp.

    -Bulpbulpbulp bulp... Bulpbulpbulp bulp...Bulpbulpbulp bulp...

    -OH POURQUOI ILS NE RÉPONDENT PAS !!! S'agaça Nami.

    -Ils sont peut-être en train de... Commença Usopp

    -OH LA FERME !!

    SCHBOING !!!

    Elle se fit les 3 d'un coup.

    -EH MAIS ON A RIEN DIT NOUS ! Raillèrent Luffy et Oliver.

    -Maintenant si ! Rétorqua-t-elle.

    PEUM !!

    -Okey c'est bon, on a eu la dose là !

    -Oui mais... Enfin bref ! Pourquoi Sanji, Robin et Brook ne répondent pas ?! S'énerva Nami.

    -Il leur est peut-être arrivé un truc ! Lança Usopp.

    -Ils sont peut-être tombés sur le Boss, allons-y !!! Gueula Luffy.

    -Nanh, ils nous auraient appelés avec l'escargot-phone ! Rappela Oliver.

    -Ah woui, disait le capitaine en hochant la tête.

    -Peut-être qu'ils se sont faits avoir par surprise ! Proposa Usopp.

    -Je pense que c'est un truc du genre, renchérit Olive.

    -On devrait aller voir pour s'en assurer, lâcha Nami.

    C'est ainsi qu'ils partirent en direction de l'Ouest, sans savoir ce qui les attendait la-bas... Qu'allaient-ils découvrir ? Il faudra déjà arriver à retrouver le groupe 3...

     

    Clique pour le chapitre suivant ! >>


    70 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique