• Voilà, voilà, enfin le chapitre 14 ! Un peu plus long, pour célébrer la fin de l'arc... Oups j'en ai trop dit x') Allez je vous laisse, et j'attends vos com's !

     

    Chapitre 14 : C'était un nouveau jour.

     

    Animé d'une rage sans précédente, Shadow Death, défunt roi de l'île portant le même nom, semblait avoir perdu la raison.

    Le capitaine des Chapeau de Paille, pirate fortement recherché, et primé, avait l'air de ne point peiner face à cet adversaire. Ce dernier frappait, dans le vide, rien ne semblait pouvoir l'arrêter. Ayant pris conscience de son impuissance, il assenait ses coups d'un désespoir accablant ; Luffy les esquivant tous, tout en ripostant.

    Zoro commençait -cela va de soi !- à s'impatienter. À quelques mètres de l'action trépidante, le doc' s'affairait à essayer de remettre sur pieds le pirate prof de musique, toujours sonné.

    Notre Tanuki préféré (euh excusez-moi "renne préféré") essayait de trouver la cause de son inconscience. Après quelques prises de sang (avis aux amateurs !), qui étaient rythmées par les poings s'entrechoquant, les cris de ses Nakamas et ceux désespéré de Death, Chopper élucida le mystère : les forces du patient avaient été drainées ! Le médecin en déduisit ainsi que les sombres lianes qui enlaçaient leur ami à leur arrivée, étaient sans aucun doute les responsables de ce drainage. De plus Shadow était censé être mort ! Tout concorde.
    Pour qu'Oliver reprenne ses esprit, il fallait que le draineur, autrement dit Death, soit mis hors-d'état de nuire !

    Bien loin de cette intelligente réflexion, Zoro avait provoqué Sanji et, cela étant de coutume, ils s'étaient engagés dans leur bagarre habituelle, ponctuée de "sourcil de vrille", "maudit Marimo" et autres...
    Les rivaux, dans une tornade de coups, bougeant dans tous les sens, se retrouvèrent devant et derrière l'adversaire. Death, encerclé par un épéiste et un cuistot ne comprit pas ce qui lui arriva...

    -IDIOT ! TE MET PAS SUR MON CHEMIN !!! Vociférèrent les 2 pirates synchroniquement.

    Tout en hurlant ceci, Sanji et Zoro balancèrent leurs puissantes attaques sur celui du milieu, qui ne pu riposter, et fut projeté quelques mètres plus loin. Death avait les yeux ouverts, mais vide d'expression ; un filet de sang noir par-ci par-là ; et les marques de sabre du "chasseur de pirates".

    -Eh Zoro, Sanji, c'est moi qui devait lui botter le cul ! Railla Luffy, mécontent.

    -Sourcil en vrille ! Ramène ta sale face que je te l'éclate ! Beugla Zoro, ignorant son capitaine au plus point...

    -Quel vocabulaire vulgaire, Roronoa, hum hum, je ne suis pas encore... Trépassé ! Maugréa Death, en se remettant péniblement debout.

    -Oh. Tu vas la voir, la vulgarité à l’œuvre ! "Rengokou Onigiri" !

    Le bretteur, positionna ses sabres, et trancha l'adversaire, ce qui fit jaillir une cascade sanglante sombre, de nouveau.

    -Alors, ça te suffit ? Lança-t-il, de son traditionnel air sadique.

    -Je... N...Non, je ne peux pas, encore, mourir ! Pas encore !

    -Y commence à me chauffer celui-là ! "Concassé" !

    Le cuistot tournoie en l'air, et assène un terrible coup de pied à Shadow Death, qui , pour de bon, quitte ce monde.

    -Pff, Marimo, t'es même pas fichu de l'achever !

    -Baka, j'ai fait les ¾ du boulot !

    Et cette petite querelle continua, jusqu'à se terminer par un affrontement, encore une fois des deux rivaux.

    Tout le monde semblait soulagé, le Boss de cette île était enfin hors-d'état de nuire. Ils pouvaient reprendre leur périple ! Cependant, Nami avait pensé à ce qui était le plus important, pour elle... !

    -On va chercher les trésors maintenant ! Vous vous rappelez de l'espèce de loup-garou qui nous avait dit qu'un truc allait venir nous chercher, pour nous remmener au bateau.

    "Vous devez battre un boss qui se trouve... Quelque part sur l'île. Bien sur votre chemin sera semé d’embûche ! Hihihi ! Une fois que vous l'aurez battu, vous serez reconduits à votre bateau par un ami zombie. Héhéhé hé !"

    -Aaaah c'était Were Wolf, le fantôme loup-garou !! Cria Usopp. Absolument pas terrifiant du tout ! Hum, hum...

    -Eh bien, c'est qu'ils me sous-estiment en tant que navigatrice, ces idiots ! Je sais retrouver mon chemin. Mieux que certains... Pas besoin d'un sordide zombie.

    -Nami, fidèle à sa réputation, disait le sniper dans un souffle.

    Le corps de Shadow Death s'était évaporé, vers le sol. Il était retourné à la poussière. À l'état auquel il aurait dû rester. Son esprit s'était définitivement éteint, et plus jamais, d'autres flibustiers ne tomberont dans le piège de cette île.



    Oliver avait repris ses esprits, et revenait peu à peu dans notre monde.

    -Oi ! Tout le monde ! J'ai trouvé quelque chose de Suuuuuuuuuper ! Déclara Franky en revenant des profondeurs de la forêt.

    -DES COFFRES AUX TRÉSORS ! S’excita la navigatrice.

    -Une belle récompense, récompensant nos intenses efforts, surtout moi le fantastique héros qui...

    -Ta gueule, long-pif ! Railla Sanji, le cuisinier love-love. Nami-chériiie, permettez-moi de vous ouvrir ce coffre, vous revenant de tout droits... ♥

    -Pas touche toi ! Moi, et moi seule ait le droit d'y toucher !

    -Mais y'a quoi dans ce coffre-ci ? Interrogea le petit renne.

    -AAAH MAIS Y'A RIEN !? Sanji, c'est toi qui a tout prit ? Hurla Nami.

    -Hein, mais Nami-chan je n'ai rien touché...

    -Alors c'est qu'une petite pitoyable merde de carte ? C'est tout ? Et c'en ai même pas une ! C'est un bout de papier vierge ! Oh... y'a un Berry... Seulement un !

    -Peut-être que le deuxième est plus Suuuper...

    -Hmm, on peut essayer... Je ne perdrai rien de toute façon.

    Elle s'avança vers le coffre, qui était d'un rouge ancien, ses serrures semblaient un peu rouillées. Ce qui n'arrête pas pour autant les lames du sabreur de l'équipage.

    À l'intérieur se trouvait un "trésor" pour le moins inhabituel : une personne. Elle semblait endormie, ou morte... En tout cas, son visage était paisible et serein.

    Oliver se traîna jusqu'au coffre, car ses amis avait subitement stoppés leur conversation ; sa jambe lui faisait atrocement mal lorsqu'il rampa, haletant. Ce qu'il y découvrit le laissa, comme les autres, perplexe et sans-voix.

    Ce visage, comme s'il l'avait déjà vu...

    -Mais... Je la connais !?

    -HEIN ?!

    -Ta mémoire ? Lança Chopper.

    -Ouais, une élève, il me semble... Du nom de Lucy.

    L'inconnue ouvrit les yeux d'un seul coup, faisant ainsi sursauter tous les pirates. Soudain elle se mit à hurler sauvagement : "La Marine, vite, vite évacuez l'île !".

    Juste avant de se rendre compte qu'une vingtaine d'yeux la fixait d'un air étonné.

    -Euh vous êtes qui, vous ? Pas d'la Marine ? Des pirates, et on est où là ?

    -Yosh, du calme ! Nous sommes bien des Pirates. Shishishi ! Et là on est sur "Pato pète" !

    -Pataud Pfette ? S'étonna l'inconnue.

    -Non, non, Shadow Death ! Rétorqua Nami, exaspérée.

    -Death ? Death ? Ce connard ? S'énerva la jeune femme.

    -Pourquoi, tu le connais ? S'enquit le chapeau de paille.

    -Ouais. Bon, vous êtes des pirates, alors je peux vous expliquer. Ça remonte à quelques mois. Je vivais encore paisiblement sur l'île de Fukutara, dans le village de Yashobashi. Enfin, rien de vraiment exceptionnel. Notre ville était cependant fortement réputée pour la "Forêt Démoniaque". Une forêt abritant différents genres de fruits du démon. En tout, il y en avait une vingtaine, et l'accès était hautement protégé. On ne pouvait y accéder qu'en de rares occasions. Nous étions sous la protection des pirates "Atrocious Murderers". Seulement, sur une île, enfin celle-ci, ils ont découvert que leur ancien capitaine, Shadow Death, n'était pas encore mort. Il avait été capturé par la Marine, et envoyé en exil sur cette île, sur laquelle nous nous trouvons en ce moment-même. Les Murderers savait qu'il allait bientôt mourir. De plus ils connaissaient tous les fruits du démons de la forêt. Ils savaient qu'il y en avait un, extrêmement rare. Et d'une dangerosité incommensurable. C'était le fruit de l'éternité, un fruit qui permettait à son utilisateur d'acquérir la vie éternelle, au prix de nombreux sacrifices.

    -J'en ai entendu parlé, disait Brook. Apparemment, le détenteur de ce pouvoir obtenait un pouvoir démoniaque intense, lui conférant une force surhumaine, et une intelligence démesurée. Cependant pour avoir cette "vie éternelle", il devait, prendre la vie de plusieurs personnes, ou d'une seule, suffisamment puissante.

    -Exact. Ainsi, les Atrocious Murderers, aveuglés par le pouvoir que leur ancien capitaine pourrait avoir, ont volés tous les fruits de notre forêt. Ils ont ensuite appelés la Marine, mimant d'être des chasseurs de primes, et nous ont fait passer pour des criminels qui voulaient créer une armée pour détruire le Gouvernement Mondial, avec tous ces fruits démoniaques. Ainsi, ces... Idiots de Marines ont lancés un Buster Call sur l'île, après que les soi-disant Chasseurs se soient fait la malle ! Tout ça pour aller faire "revivre" ce maudit Death, et lui donner une vie éternelle ! Heureusement que vous l'avez fini avant qu'il ne soit trop tard ! Parce qu'il aurait pu absorber toutes vos énergies vitales, et devenir surpuissant ! Il est, cette fois, confiné dans sa tombe pour de bon !

    -Un Buster Call... Songea l'archéologue à haute voix.

    -Intéressant, mais c'est finit, dommage, se lamenta Zoro.

    -Ouais, on a évité qu'une catastrophe se produise ! Se vanta Usopp, fier comme un coq.

    -Sinon t'as un nom ? Lança Luffy, qui s'impatientait.

    Oui les réflexion, c'était pas vraiment son truc au capitaine hein !

    -Yep. Luna Strangefall. De Yashobashi.

    -Tu t'appelles pas Lucy ? Aborda Oliver, soudainement.

    -Non. Pourquoi, je devrais ?

    Il n'y répondit rien. C'était sûrement une pure coïncidence. Après tout, il ne la connaissait pas vraiment. C'était juste une élève.

    -Est-ce que je vous ai dit que j'en avais un, moi aussi, un pouvoir démoniaque ? Non ?

    -Wahou ! Intéressant, c'est quoi ?! Braillèrent en cœur Luffy, Usopp et Chopper.

    -Il me permet de me transformer en personnes présentes dans l'esprit des gens, et qui sont importantes pour elles.

    Les Pirates ouvrirent de grands yeux. La nouvelle-venue se tourna vers Zoro, et... Prit l'apparence de la jeune Kuina. L'épéiste tressaillait, en fermant l’œil. Voir son ami, morte, après tant d'années, comme ça, ce n'était pas bon pour le cœur. Elle s'avança vers Luffy, et évidemment, ce fut Ace, son défunt frère, qui prit l'apparence de Kuina. Il lui disait alors "Salut Luffy" avec la même voix, le même timbre. Chapeau de paille sursauta, aussi, étonné d'une telle ressemblance, sans pour autant se laisser abattre.

    "Qui l'eut cru ? Un tel pouvoir existe ?" pensait Robin.

    -Cependant, as-tu leurs pouvoirs ? S'enquit cette dernière.

    -Non, ça serait trop beau, sinon.

    -C'est juste un trompe-l’œil en fait...

    -Néanmoins c'est très réaliste, et cela peut éveiller des souvenirs sur la personne apercevant un défunt proche...

    Luna Strangefall se transforma de nouveau, et cette fois-ci, en Nico Olvia, la mère de Robin.

    -Arrête !! Lança Luffy, en essayant de la frapper. À quoi ça rime de nous faire revoir ça maintenant ? On a tous surmonté ces moments difficiles.

    -Je sais. Mais j'aime bien voir la tête des gens.

    -Tsch, drôle de passe-temps ! Grogna Zoro.

    -Ouais. Mais bon. Chers Pirates, je me retire, il faut que je cherche des survivants du Buster Call de mon île. Je ne vais pas vous enquiquiner plus longtemps.

    Elle commençait à partir, en direction du Sud.

    -Tu as de quoi partir de cette île ? Demanda Luffy, d'un air grave.

    -Tinquiète. Je vole. Je peux marcher sur les nuages, en me transformant en mon ami, qui est lui aussi, mort. Il avait cette faculté, et c'est la seule, que j'ai aussi. Et je sais qu'au Sud, le ciel est particulièrement nuageux.

    Puis elle disparut, dans les ténèbres de la forêt.



    La lune avait commencé a laissé place au Soleil. Le soleil que cet endroit n'avait pas vu depuis fort longtemps. Mais tout changerai, désormais. C'était un nouveau jour.

    Les pirates retournèrent au bateau, suivant la boussole de la jeune rousse. Le Sunny était toujours là, intact. Personne n'avait essayé de leur jouer un mauvais tour, bien heureusement.

    Il était temps de quitter cette île cauchemardesque, qui venait de surgir de l'obscurité, grâce à nos héros.

    -Larguez les amarres ! Direction... L'AVENTURE !! Shishishi !

    Chapitre suivant >>

     

     

    Eh oui, vive l'aventure !

    À votre avis, que pourrait-il se passer après ? Avez vous des envies particulières ? Oui, non, allez partagez tout !! Et surtout, pour ce chap, je vous demande, comme vous pourrez le faire après tout le temps : pourquoi avez-vous aimez, ou pas ? Un moment préféré ? Des suggestions ? Une envie de me tuer ? XD Allez, lâchez-vous ! Car c'est les vacances... Et les vacances, TOUT EST PERMIS ! A+ !

     


    14 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique